Namasté !

 

Alors qu'à l'heure où vous lisez ceci je serais à la découverte des plages de copacabana ou ipanéma, voici

suite de mon carnet de voyage en Inde du sud où j'étais cet été. Sur mon grand trip, Kânyâkumari est un de mes coups de coeur ! 

Certains la déconseillaient car touristique, mais finalement, nous décidons d'écouter notre envie de voir la pointe extrême de l'inde, là où se rencontrent les trois océans (océan indien, mer d'arabie et baie du bengale)sous les encouragement d'un local rencontré dans le train au cours du voyage.

En fait, peu de touristes occidentaux, mais plutôt indiens ! 

 

                              kanyakumari- croquis carnet de voyage

                      Technique dessin : encre de chine + aquarelle sur agenda manuscrit vintage

 

Ville très colorée,fraîche et reposante, kânyâkumari porte un souffle de spiritualité.

C'est là où nous avons commencé à être une curiosité pour les locaux qui nous demandaient à maintes répétitions de poser avec eux sur les photos avec une exitation non mesurée. Je dois reconnaître que cela est assez déconcertant au début. A l'hôtel, dans la rue, au restaurant, sur la plage, bref on nous arrête partout avec des petits regards malicieux en coins et des rires qui gloussent en signes d'amusement. Nous avons même posé avec toute une famille indienne dans un petit fast food vegétarien.

C'est alors déstabilisant pour nous de devenir les curiosités! Le tourisme inversé !

Sur la plage, nous profitons du fabuleux cap comorin pour admirer les vagues s'éclater sur les rochers tout en dégustant une bonne mangue alphonso. (a vrai dire la marchande me l'a proposée lorsqu'elle s'est aperçue que je la dessinais, ce qui ne l'a pas empêché malgré tout de faire payer triple lol Comme je la mobilise un petit moment et lui vole la vedette le temps du croquis, j'accepte de payer le prix sans discuter, faisant mine de ne rien voir à sa malice)Malgré tout nous avons échangé un très bon moment ensemble.

 

        photo kanyakumari-vendeuse mangue océan- inde

A savoir, en inde, ils ont pour habitude de manger les mangues avec du piment et du sel ! Décidément ils ne peuvent se passer de piment! Mais j'avoue que c'est nature que je la préfère.

Côté culinaire, j'ai fait aussi la découverte délicieuse du Veggie cheese burger et je dois dire que je fût bluffée! Effectivement, kânyâkumari est une ville particulièrement végétarienne, on y trouve peu de viande.

Voici ci-dessous, une petite carte postale faite par mes soins montrant toute la couleur et fraîcheur de cette ville.

Là-bas, le soleil couchant est une star qui attire les foules, et je dois dire que cela se comprend.

 

      BJPPTXYAGQ

si vous appréciez, n'oubliez avant de partir de cliquer sur le petit rond bleu ci-dessous !